Chez Marie
 









 



HENNÉ

Lawsonia inermis
Famille des Lythracées


NOMS COMMUNS :
Alkanna, Réséda, Mignonnette

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des coumarines, des flavonoïdes, des stérols et des tanins, des hétérosides

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les feuilles et l'écorce

 

DESCRIPTION :

Le henné est un arbuste très odoriférant, généralement épineux, de 5 mètre de haut, à écorce claire blanchâtre. Les feuilles sont persistantes, étroites et effilées, de couleur vert moyen à foncé. Les petites fleurs sont blanches ou roses, en grappes pyramidales et le fruit est une baie globuleuse, de couleur bleu-noir, riche de nombreuses graines.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire du Moyen-Orient, d'Afrique du Nord et du sous-continent indien, le henné pousse dans les endroits ensoleillés. Actuellement, en Asie, le henné est cultivé dans tout le proche Orient, en Iran, en Perse, dans l'Inde occidentale, en Chine. En Afrique, il est cultivé dans le Maghreb, au Sénégal, au Mali, la plante supporte bien le climat subtropical. Ses petites feuilles vertes sont récoltées une à trois fois par an selon le climat. Elles sont ensuite séchées et broyées plusieurs fois au mortier jusqu'à obtenir une poudre fine qui fournit la teinture.


 

PROPRIÉTÉS :

- Astringente
- Antiulcéreux
- Anti-diarrhéique
- Emménagogue

 

INDICATIONS :

-
Maux de gorge
- Diarrhée
- Acné
- Furoncles


UN PEU D'HISTOIRE :

On dit que le henné est signe de bonne chance. Une tache de henné dans le creux de la main droite est particulièrement efficace contre le mauvais œil ou le mauvais sort. Ces ornements sont censés protéger des mauvais esprits et de la maladie.

ATTENTION :

 


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.