Chez Marie
 









 



HÊTRE

Fagus silvatica
Famille des Fagacées


NOMS COMMUNS :
Fau, Favinier, Foyau, Fonteau

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Du tanin, de la cire, une huile, des acides organiques, des glucides, des protides

PARTIES UTILIS
ÉES :
L'écorce des jeunes branches

DESCRIPTION :

Le hêtre est un grand arbre des forêts qui peut mesurer jusqu'à 35 mètres de haut. Son écorce est blanche, grisâtre et lisse. Ses feuilles sont ovales, alternes, dentées, à bords sinueux, vert pâle et duveteuses. Ses fleurs sont blanches jaunâtres, disposées en chatons. Les fruits, qui sont contenus dans de petites cupules ligneuses recouvertes d'aiguillons, sont appelés faines.


CULTURE ET RÉCOLTE :

On le rencontre en Europe, en Asie, en France sauf dans le Midi méditerranéen et le Sud-ouest et il pousse jusqu'à une altitude élevée. L'écorce est récoltée au printemps, séchée à l'air et à l'ombre, puis conservée dans des sachets de papier. Si on emploie l'écorce fraîche, il ne faut pas la laver, mais simplement l'essuyer.


PROPRIÉTÉS :

- Fébrifuge
- Anti-diarrhéique
- Antiseptique
- Astringente

INDICATIONS :

- Fièvre
- Diarrhée
- Parasites intestinaux


UN PEU D'HISTOIRE :

Le hêtre est un arbre magique. Pour vous en assurer, il vous suffit de pénétrer dans un bois planté de hêtres matures au début d'une soirée d'automne et, pour peu que vous gardiez le silence et restiez aux aguets, vous verrez s'activer entre ses généreuses branches une multitude de petits êtres féeriques - dryades, faunes et sylvains taquins pour ne nommer qu'eux. Car, plus que toute autre espèce, le hêtre attire ces divinités des forêts.

ATTENTION :

À noter qu'il ne faut pas abuser des faines, car elles renferment une substance irritante qui, à hautes doses, peut causer des malaises gastro-intestinaux. L'huile, par contre, en serait entièrement dépourvue.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.