Chez Marie
 









 



HIÈBLE

Sambucus ebulus
Famille des Caprifoliacées


NOMS COMMUNS :
Herbe à l'aveugle, Herbe à punaises, Sureau Yèble

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
De l'huile essentielle, des tanins, des stérols, des flavonoïdes, des iridoïdes

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les baies, les feuilles, l'écorce et le rhizome

DESCRIPTION :

Le hièble est une plante semi-herbacée, de 1 à 2 mètres de haut, à souche rampante. La tige, peu lignifiée, porte des feuilles dont le nombre de folioles oscille entre 5 et 11. Ces folioles sont lancéolées-acuminées, dentées et subsessiles. Il différencie, lors de sa floraison, en été, de larges corymbes plans constitués de fleurs blanches, blanc-rougeâtre ou jaunâtres. Ces fleurs, bisexuées, fortement odorantes, étalent leur corolle pourvue d'un tube né de la soudure partielle de 5 pétales. Les fruits sont des baies noires, globuleuses, mures en septembre-octobre.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Europe, le hièble se complaît dans les fossés ou sur les talus de bords de routes et chemins, surtout en terrains calcaires. Il est naturalisé sur le continent américain. La récolte du rhizome se fait à l'automne (octobre). Nettoyer et sécher à l'ombre ou au soleil. Les baies se cueillent quand elles sont bien mûres (août - septembre). Les sécher à l'ombre.


PROPRIÉTÉS :

- Sudorifique
- Diurétique
- Purgative
- Antitussive
- Vulnéraire

INDICATIONS :

- Constipation
- Toux
- Contusions
- Entorses



UN PEU D'HISTOIRE :

Le yèble est un indicateur de milieu riche et sa présence sur le terrain était un renseignement précieux pour un paysan, c’était le signe d’une terre riche et fertile.

ATTENTION :

Ne consommez jamais les baies fraîches.
A hautes doses ou en prise prolongée, la plante devient toxique et provoque des vertiges et des vomissements.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.