Chez Marie
 









 



IPÉCA

Cephaelis ipecacuanha ou C. acuminata
Famille des Rubiacées


NOMS COMMUNS :
Ipecacuana, racine brésilienne

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des alcaloïdes, des tanins, des glucosides, des saponines, des matières minérales, de l'amidon

PARTIES UTILIS
ÉES :
La racine

DESCRIPTION :

L'ipéca est un petit arbuste de 30 à 50 cm de haut. Ses racines, qui ressemblent à des vers, sont de couleur grise et marquées d'anneaux grossiers. Ses feuilles sont oblongues, courtement pétiolées, vert clair et ses fleurs sont blanches et en capitules. Les baies sont minuscules et rouges.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Cette plante pousse principalement à l'état sauvage et est cultivé dans les vallées forestières humides au sud du Brésil. Les racines des plantes âgées de 2 ans sont arrachées après la floraison. Elles sont alors séchées et vendues et les tiges sont replantées ailleurs pour la récolte suivante.


PROPRIÉTÉS :

- Émétique
- Expectorante
- Vomitive


INDICATIONS :

- Bronchite
- Toux
- Nausées
- Diarrhée
- Fièvre


UN PEU D'HISTOIRE :

La plante fut introduite dans la pharmacopée européenne en 1672, par un médecin qui rapporta d'Amérique du Sud des racines et les fit vendre par un pharmacien sous les noms de "béconquille", "mine-d'or" et surtout "racine-d'or" pour traiter la dysenterie.

ATTENTION :

Les formules contenant de l'ipéca doivent être ingérer avec précaution et en suivant précisément les prescriptions.
Elle est contre-indiquée en cas de grossesse, de lactation, de cardiopathies, d'hypotension artérielle et chez les enfants.
En cas de surdosage, risque de diarrhées sanguinolentes, de crampes et peut aboutir parfois au coma.


AUTRES ESPÈCES :

On emploie également pour les mêmes usages une espèce voisine, l'ipécacuanha du Costa Rica (Cephaelis acuminata) originaire d'Amérique centrale.

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.