Chez Marie
 









 



JUSQUIAME

Hyoscyamus niger
Famille des Solanacées


NOMS COMMUNS :
Herbe aux engelures, Main du diable, Mort aux poules, Herbe au chevaux, Fève de porc

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des alcaloïdes, du mucilage, des matières minérales, des flavonoïdes

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les feuilles et les fleurs

DESCRIPTION :

La jusquiame est une plante herbacée, à racine fusiforme, qui possède une tige dressée et cylindrique pouvant atteindre 1 mètre de haut. Ses feuilles, profondément dentées, longues, poilues, de couleur vert foncé, sont soyeuses. Les fleurs tubuleuses, toutes rejetées d'un côté, ressemblent à des lys à cinq pétales, elles sont jaune pâle, veinées de violet noirâtre; elles fleurissent de mai à juin. Le fruit est une capsule contenant une multitude de petites graines réniformes.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Asie Mineure et d'Europe du Sud, la jusquiame pousse aujourd'hui en Europe centrale et occidentale, ainsi que dans les deux Amériques. Dans certaines parties du monde, notamment en Angleterre et en Amérique du Nord, elle est cultivée pour ses propriétés thérapeutiques. Les feuilles et les fleurs sont récoltées juste après la floraison.


PROPRIÉTÉS :

- Antalgique
- Sédative
- Antispasmodique
- Astringente
- Diurétique

INDICATIONS :

- Calculs rénaux
- Maladie de Parkinson
- Asthme
- Bronchite


UN PEU D'HISTOIRE :

Hamlet, dans la tragédie de Shakespeare, apprend que son père a été tué dans son sommeil par son propre frère qui lui a introduit quelques gouttes de jusquiame dans l'oreille...
Ceux qui veulent se faire aimer des femmes, n'ont qu'à la porter sur eux ; car ceux qui en portent sont joyeux et fort agréables » (a contrario, en Italie, la jusquiame sépare les amoureux). Si elle donne de l'ardeur à l'homme, elle rend également fougueux le cheval le plus apathique qui a eu dans son avoine, le premier vendredi de la lune, un nombre de graines de jusquiame équivalent à son âge.
Cueillie la veille de la Saint-Jean et placée dans une étable, elle protège les moutons de certaines maladies.

ATTENTION :

N'utiliser que sur prescription médicale, car elle est toxique.
Peut provoquer des troubles digestifs, cardiaques respiratoires et visuels.
Contre-indiquée en cas de glaucome, de paresse intestinale, de prostatite et d'acidité gastrique.


AUTRES ESPÈCES :

Il existe d'autres espèces de jusquiames tout aussi toxiques que la jusquiame noire. La jusquiame blanche (Hyoscyamus albus) et la jusquiame dorée (H. aureus), elles ont les mêmes propriétés mais ne sont guère employées. Pour l'extraction industrielle des alcaloïdes, on s'adresse aussi à une espèce exotique, la jusquiame d'Egypte (H. muticus). Enfin, H. falezlez est une espèce croissant dans le désert du Sahara.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.