Chez Marie
 









 



KOLATIER

Cola acuminata
Famille des Sterculiacées


NOMS COMMUNS :
Kola

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
De l'amidon, des tanins, de la caféine, des sucres, des gommes, des flavonoïdes

PARTIES UTILIS
ÉES :
La graine

DESCRIPTION :

Le kolatier est un arbre à croissance lente, de 10 à 15 mètres de haut, possédant des grandes feuilles entières et oblongues et de petites fleurs mâles ou femelles, rassemblées en grappes. Ces fleurs sont sans pétales, mais à sépales blancs, veinés de pourpre. Le fruit, typique, bosselé, formé de 2 à 6 follicules d'une dizaine de centimètres de long disposés en étoile, contient de 5 à 10 graines blanches ou rosées : les noix de kola.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire des régions chaudes et humides de l'Afrique tropicale occidentale, le kolatier est aujourd'hui largement cultivé aux Antilles, au Brésil et en Indonésie. En Afrique, on conserve les noix de kola pendant 3 ou 4 mois avec toute leur fraîcheur. Dans un local ou une petite boîte métallique, on dispose les noix fraîches à l'abri de la lumière. Dans ces conditions, les noix continuent à mûrir, absorbant l'oxygène et rejetant le gaz carbonique. Au bout de 3 mois, en quelques jours, elles "suintent", éliminant de grandes quantités d'eau, et, par divers combinaisons, prennent cette belle couleur rouge marron qu'on leur connaît.


PROPRIÉTÉS :

- Tonique du cœur
- Dynamisante
- Aphrodisiaque
- Astringente
- Diurétique

INDICATIONS :

- Fatigue
- Surmenage
- Asthme
- Maux de tête, migraines




UN PEU D'HISTOIRE :

En Afrique de l'Ouest, pour demander une femme en mariage, l'homme, accompagné de son messager, achète et enveloppe soigneusement les noix de Colas (6, 12 ou plus selon les ethnies) puis se rend dans la famille de la future mariée. Le messager s'entretient avec le père de la fille, il présente les noix de Colas qui symboliseront la future alliance entre les deux familles. Si le père accepte, après de longues discussions, les noix de Colas sont partagées et croquées pour sceller l'alliance.
Lors de certains baptêmes, tel que le baptême malinké, après l'annonce du prénom du nouveau-né et après tout le protocole festif, les noix de Colas et le pain blanc sont partagés parmi toutes les personnes présentes

ATTENTION :

Certains effets secondaires peuvent survenir à forte dose (tachycardie, céphalées, insomnie, tremblements...).
Contre-indiquée chez les hypertendus et les cardiaques. Déconseillée en cas d'ulcère gastrique, ainsi que chez les enfants.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.