Chez Marie
 









 



LAITERON
Sonchus oleraceus

Famille des Composées
 


NOMS COMMUNS :
Laitue de lièvre, Lait d'âne, Chardon blanc, Luceron, Laitue de muraille

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des sels minéraux, des vitamines, des glucides, des protéines

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les sommités aériennes

DESCRIPTION :

Le laiteron est une plante annuelle, à racine pivotante, de 1 mètre de haut, à tige dressée, creuse, peu ramifiée. Les feuilles sont alternes, à dents épineuses. Les fleurs sont des capitules plus petits que le Laiteron des champs, de 2 à 2,5 cm, à styles et stigmates verdâtres ou bruns, et à bractées souvent glabres. Les fruits sont des akènes bruns, striés, à aigrettes blanches.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire du Moyen-Orient et d'Europe, le laiteron se rencontre partout en France, dans les champs et sur le bord des chemins. Il croît jusqu'à une altitude de 2 000 mètres.


PROPRIÉTÉS :

- Carminative
- Cholagogue
- Stomachique
- Diurétique
- Emménagogue
- Dépurative

INDICATIONS :

- Grippe
- Infections urinaires
- Goutte
- Douleurs d'estomac
- Verrues
- Gastrite


UN PEU D'HISTOIRE :

Cette plante était un bon préservatif contre la sorcellerie. De nos jours, en Europe, certains soutiennent que quiconque portant un brin de laiteron à sa boutonnière courra bien sans se fatiguer. Cependant, gardez-vous de courir en compagnie d'une telle personne car la plante puisera vos forces à son profit !

ATTENTION :

Le latex de la plante fraîche peut provoquer des dermites de contact.

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.