Chez Marie
 









 



LAITUE VIREUSE

Lactuca virosa
Famille des Composées


NOMS COMMUNS :
Laitue fétide, Laitue sauvage, Laitue puante

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des coumarines, des flavonoïdes, des sucres, des résines, un alcaloïde

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les feuilles séchées

DESCRIPTION :

La laitue vireuse est une herbe bisannuelle de 1 à 2 mètres de haut, à feuilles entières aux nervures principales recouvertes d'aiguillons et à fleurs jaune pâle disposées en capitules caractéristiques de la famille des astéracées. Les fruits sont de petits akènes noirs terminés par une aigrette. Toutes les parties de la plante renferment un latex blanc qui coule à la moindre coupure; récolté, puis séché, il forme une masse résineuse rougeâtre, le lactucarium.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Courante dans toute l'Europe, la laitue vireuse pousse principalement sur les terrains incultes, le bord des chemins et dans les haies. Elle croît jusqu'à 1 000 mètres d'altitude. On la reproduit par semis que l'on fait en pépinières et que l'on repique en place. On la récolte un peu avant la floraison.



PROPRIÉTÉS :

- Calmante
- Antispasmodique
- Analgésique
- Béchique
 
INDICATIONS :

- Nervosité
- Troubles mineurs du sommeil
- Bronchite
- Coqueluche

UN PEU D'HISTOIRE :

La laitue vireuse, qui pousse spontanément dans les lieux incultes et qui est souvent considérée comme une mauvaise herbe, protège le jardin et la maison : il n'est donc pas indiqué de les arracher. Dans le Forez toutefois, on croit que si on les laisse croître en juin juillet, elles font planer un risque de stérilité sur le foyer. Ses feuilles pivotent pour se protéger du soleil « de façon à ne lui présenter que leur tranche. A midi, elles sont orientées vers la source lumineuse et placées dans un axe vertical qui correspond exactement au méridien du lieu ; cette particularité est exploitée dans de nombreux rites. S'il fait, ou non, grand soleil à certaines dates de fêtes, ou les jours de certains saints, on prédit l'avenir en fonction des positions que prend la laitue vireuse »

ATTENTION :

Une ingestion trop importante peut engendrer nausées, sueurs, augmentation des rythmes respiratoires et cardiaques.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.