Chez Marie
 









 



LAMINAIRE

Laminaria flexicaulis
Famille des Laminariacées


NOMS COMMUNS :
Fouet des sorcières, Fouitrac, Varech palmé

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
De l'iode, des sels minéraux, un mucilage, des vitamines, des pigments, des oligo-éléments

PARTIES UTILIS
ÉES :
Le thalle

DESCRIPTION :

Plusieurs espèces de laminaires existent, nous ne parlerons ici que de l'espèce couramment commercialisée. Cette espèce s'attache aux rochers par des filaments. Cylindrique, long et flexible, son thalle est de consistance cornée et élastique, de couleur vert olive, brunissant au séchage; il se divise ensuite en plusieurs lanières et devient palmé.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Un jour, peut-être, des fermes marines feront la culture des laminaires; pour l'instant la nature suffit largement aux besoin. Récoltez-les à marée basse, arrachez-les à l'aide d'un râteau, laissez-les sécher à l'air libre.


PROPRIÉTÉS :

- Tonique
- Fortifiante
- Amaigrissante
- Reminéralisante

INDICATIONS :

- Ménopause
- Fatigue
- Obésité
- Vieillissement



UN PEU D'HISTOIRE :

Répandus tout autour d'une maison par le chef de famille, les fragments de laminaire apportaient l'harmonie dans le foyer. Il n'était jamais bon pour les pêcheurs lors de leur première sortie en mer de remonter beaucoup de laminaires dans leurs filets : c'était mauvais signe pour toute la campagne de pêche.

ATTENTION :

Aucune toxicité, ni contre-indication signalées à ce jour.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.