Chez Marie
 









 



LAURIER-CERISE

Prunus lauro-cerasus
Famille des Rosacées


NOMS COMMUNS :
Laurier à lait, Laurier-amandier, Laurier aux crèmes, Laurier de Trébizonde, Laurier royal, Laurine

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Du tanin, un principe amer, une huile volatile, des glucosides

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les feuilles

DESCRIPTION :

Le laurier-cerise est un arbuste toujours vert pouvant atteindre de 3 à 5 mètres de haut, à tronc rameux, lisse, noirâtre. Ses feuilles, vert foncé, lancéolées, sont alternes, persistantes, coriaces et brillantes. Les petites fleurs, blanches, sont groupées en inflorescences et s'épanouissent en juin et juillet. Les fruits sont des drupes rouges d'abord, puis noires à maturité, qui renferment chacune une graine unique.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Le laurier-cerise pousse à l’état sauvage dans les buissons du sud-est du bassin méditerranéen jusqu’en Turquie. Cependant il est présent partout en France en tant qu’arbuste d’ornement et dans les haies. On récolte les feuilles fraîches de l'année, jeunes, mais bien développées, en juillet-août.


PROPRIÉTÉS :

- Antispasmodique
- Antitussif
- Sédatif
- Antiasthmatique



INDICATIONS :

- Toux
- Irritation de la peau
- Grippe
- Diarrhées
- Fièvre
- Asthme


UN PEU D'HISTOIRE :

Apporté en 1546, par Pierre Belon, de Trébizonde à Constantinople, d'où il fut importé en Italie, puis à Lyon (par Daléchamps), il se répandit assez vite dans les parcs et jardins.

ATTENTION :

Plante toxique !


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.