Chez Marie
 









 



LILAS

Syringa vulgaris
Famille des Oléacées


NOMS COMMUNS :
Lilac

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Un glucoside, une substance amère

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les feuilles

DESCRIPTION :

Le lilas est un arbrisseau dont la tige de 3 à 4 mètres se divise en rameaux opposés, terminés par deux bourgeons. Les feuilles, opposées, pétiolées, ovales et pointues, sont d'un très beau vert sur les deux faces. Les fleurs, blanches ou violettes, s'épanouissent d'avril à mai. Elles sont réunies en grappes terminales très fournies. Le fruit est une capsule ovoïde, coriace, pointue au sommet.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Iran et de Turquie, le lilas est cultivé comme arbuste ornemental dans différentes zones à climat tempéré. Commun en Europe, la multiplication du lilas se réalise par semis des graines ou, mieux, par éclat des touffes à l'automne. Il préfère les sols frais et argileux, il s'accommode de toutes les expositions. Récoltez les feuilles juste avant la floraison, faites-les sécher à plat dans des endroits secs et aérés.


PROPRIÉTÉS :

- Fébrifuge
- Digestive
- Tonique stomacal
- Astringente
- Antirhumatismal

INDICATIONS :

- États fébriles
- Goutte
- Digestions difficiles
- Rhumatismes


UN PEU D'HISTOIRE :

Des branches de lilas fleuries mises dans des vases mettent à l'abri des influences négatives. En Nouvelle-Angleterre (États-Unis), seuls les lilas plantés dans un jardin ont ce pouvoir. Le lilas mauve assainit les maisons hantées. En Grande-Bretagne, c'est un bossu qui doit les lancer dans le lieu malsain ou une femme qui a connu deux veuvages.

ATTENTION :

Ne pas utiliser sans contrôle médical.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.