Chez Marie
 









 



MANDRAGORE

Mandragora officinarum
Famille des Solanacées


NOMS COMMUNS :
Herbe de Circé, Pomme d'Amour, Main-de-Gloire, Pomme du démon

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des alcaloïdes

PARTIES UTILIS
ÉES :
La racine

 

DESCRIPTION :

La mandragore est une plante vivace à racine pivotante, rameuse et profonde, de 15 cm de haut, à feuilles pendantes disposées en rosette, ovales et à bords ondulés, de couleur vert foncé. Les fleurs, blanc violacé, sont tubulées, campanulées vers le ciel et le fruit est une baie jaune, renfermant de nombreuses graines.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire de l'Europe méditerranéenne, la mandragore pousse dans le lit des rivières à sec. La mandragore se propage par semis. Ses racines sont cueillies en automne, les feuilles au moment de la floraison et les graines à la maturité des fruits.


PROPRIÉTÉS :

- Analgésique
- Antispasmodique
- Sédative
- Soporifique

INDICATIONS :

-
Douleurs rhumatismales ou arthritiques
- Maux de tête
- Goutte


UN PEU D'HISTOIRE :

Selon une légende, la racine de mandragore émettait, lorsqu'on la déterrait, un cri si puissant qu'il pouvait faire périr quiconque tentait de cueillir la plante.
Il y a plus de 3000 ans, La Genèse a raconté comment Rachel et Léa se sont battues pour pouvoir coucher avec Jacob après avoir récolté de la mandragore. Au Moyen-âge, la plante faisait partie de toutes les potions d'amour, même si on savait pouvoir l'utiliser aussi comme poison et comme anesthésique.

ATTENTION :

La mandragore est toxique. Tout usage interne est à proscrire.
N'utiliser en application que sous contrôle médical.
Son emploi est soumis à des restrictions dans certains pays.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.