Chez Marie
 









 



MÉLITTE

Melittis melissophyllum
Famille des Labiées


NOMS COMMUNS :
Mélisse des bois, Mélissot, Mélissière, Mélisse puante, Herbe saine

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des coumarines, une huile

PARTIES UTILIS
ÉES :
La plante entière sauf la racine

DESCRIPTION :

La mélitte est une plante vivace, à tige droite, quadrangulaire et velue, pouvant atteindre 50 cm de haut. Ses feuilles, ovales, pétiolées, ont des bords dentelés et des nervures très marquées. Ses fleurs, qui apparaissent de mai à juillet, sont roses ou blanches, solitaires ou par 2 à l'aisselle des feuilles. A l 'inverse de la mélisse, la mélitte n'offre pas d'odeur aussi agréable.


CULTURE ET RÉCOLTE :

On la trouve dans les forêts de chêne rouvres ou de hêtres et dans les terres incultes d'Europe centrale et méridionale. La mélitte est assez commune dans les bois, les haies, ravins et lieux ombragés, elle dépasse rarement 800 mètres d'altitude, sauf dans les Alpes. Les sommités fleuries sont récoltées au printemps, un peu avant la complète floraison. Elles sont séchées soigneusement en petites couches à l'ombre dans un lieu venté. Elles sont conservées en récipients fermés, à l'abri de l'air et de la lumière.


PROPRIÉTÉS :

- Diurétique
- Dépurative
- Sédative
- Emménagogue
- Vulnéraire

INDICATIONS :

- Contusions
- Troubles des règles
- Mauvaise digestion
- Crampes d'estomac
- Entorses


UN PEU D'HISTOIRE :


ATTENTION :

On ramassera modérément les feuilles (en raison de la relative rareté de cette plante dans certaines régions).


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.