Chez Marie
 









 



MERISIER

Prunus avium
Famille des Rosacées


NOMS COMMUNS :
Guignier, Cerisier des oiseaux

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des phénols, des tanins, des vitamines, des traces d'huile essentielle

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les tiges, le fruit

DESCRIPTION :

Le merisier est un arbuste de 8 mètres de haut, à écorce brun-rouge. Les feuilles, caduques, sont dentées, ovales et pubescentes en dessous. Le pétiole est muni au sommet de deux ou trois glandes rougeâtres. Les fleurs, blanches, longuement pédonculées, sont groupées en fausses ombelles. Les petits fruits, à chair douce ou un peu amère, sont noirs ou d'un rouge noirâtre à maturité.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Sans doute originaire du Proche-Orient, le merisier est très répandu en Europe, en Afrique du Nord et en Asie Mineure. On le cultive dans les zones tempérées. Le merisier est un arbre commun dans les bois, sauf dans le Midi. Il croît jusqu'à 1 700 mètres d'altitude. On récolte les tiges et le fruit mûr en été. On sèche à l'ombre.


PROPRIÉTÉS :

- Diurétique
- Astringente
- Expectorante


INDICATIONS :

-
Cystite
- Rétention d'urine
- Bronchite
- Coqueluche


UN PEU D'HISTOIRE :

Chez les Samouraïs japonais, la fleur est symbole de pureté et d’idéal chevaleresque alors que le fruit a vocation guerrière.

ATTENTION :

Les graines sont toxiques, ne les consommer pas !


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.