Chez Marie
 









 



MUFLIER
Antirrhinum majus

Famille des Scrofulariacées


NOMS COMMUNS :
Gueule de loup, Gueule de lion, Mufle de veau, Tête de singe

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Du mucilage, des résines, un principe amer, de l'acide gallique

PARTIES UTILISÉES :
Les feuilles et les fleurs

DESCRIPTION :

Le muflier est une plante vivace, de 30 à 60 cm de haut, à tige dressée et ramifiée dans sa partie supérieure, velue, glanduleuse et teintée de pourpre. Les feuilles elliptiques à linéaires de la base sont opposées et celles du sommet sont alternes. Les fleurs, dont la forme rappelle la gueule d'un animal, sont accompagnées d'une bractée à l'aspect de feuille, et réunies en grappe terminale. Leur couleur est généralement rose, pourpre, parfois jaune ou bicolore. La corolle en tube présente une lèvre supérieure à deux lobes et une lèvre inférieure à 3 lobes arrondis. Le fruit est une capsule à 3 loges qui présente à maturité 3 pores à son sommet.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Il pousse naturellement en région méditerranéenne, dans les talus, les rochers; les vieux murs ou les lieux cultivés. Elle se ressème toute seule et peut devenir envahissante. On la récolte en été.


PROPRIÉTÉS :

- Émolliente
- Astringente
- Vulnéraire


INDICATIONS :

- Hémorroïdes
- Erythème
- Inflammations



UN PEU D'HISTOIRE :

Selon Dioscoride, le fruit, porté en amulette, protège des poisons.

ATTENTION :

Plante toxique !

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.