Chez Marie
 









 



MUSCADIER

Myristica fragans
Famille des Myristicacées


NOMS COMMUNS :
Noix de banda, Noix de muscade, Muscade

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Une huile essentielle, des phénols, des matières grasses, des lipides

PARTIES UTILIS
ÉES :
La noix

DESCRIPTION :

Le muscadier est un arbre pouvant atteindre 20 mètres de haut. Il possède un feuillage persistant vert brillant et fleurit pour la première fois à l'âge de 7 ans. Les fleurs, petites et jaunes, sont réunies en grappes. La noix muscade - qui est l'amande du fruit - se trouve dans une coque à tégument ligneux dur, elle-même recouverte d'une membrane charnue rouge ou orangée, appelée macis.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Le muscadier est un arbre perpétuel qui pousse dans les îles tropicales. On le retrouve maintenant en Indonésie, en Malaisie, au Sri Lanka, à Sumatra, à Ceylan comme aux Antilles Sous-le-Vent. Sa multiplication se fait à partir de graines. Sa période de germination est de 6 semaines et le plant est ensuite transplanté en pleine terre. Il faut sept ans pour obtenir une première récolte. Plus l'arbre est vieux, plus il est productif et il atteint son plein rendement entre 15 et 30 ans.


PROPRIÉTÉS :

- Anti-vomitive
- Stimulante
- Carminative

INDICATIONS :

-
Douleurs articulaires
- Rhumatismes
- Aérophagie
- Troubles digestifs


UN PEU D'HISTOIRE :

Dans les rues, on faisait brûler de la muscade pour combattre les odeurs où ruisseaux et rigoles charriaient les immondices. En 1191, on fit brûler une quantité impressionnante de muscade pendant plusieurs jours pour parfumer la Cité éternelle afin d'accueillir dignement le Saint Empereur romain Henri V1 qui venait se faire couronner à Rome.

USAGE CULINAIRE :

La noix de muscade râpée relève les plats de pâtes, les légumes, les salades, les soupes et les pâtisseries. De par son arôme unique, elle entre dans la préparation de nombre de mets à travers le monde. La cuisine indienne et la cuisine moyen-orientale la mettent souvent en valeur - le fameux ras el hanout est à base de muscade.

 
ATTENTION :

L'huile essentielle de noix de muscade ne doit jamais être utilisée en usage interne, car elle est susceptible de provoquer des irritations du tube digestif et des vertiges, des maux de tête et des hallucinations.
En usage externe, on se gardera de l'utiliser de manière prolongée et à fortes doses, si l'on veut éviter des irritations cutanées.

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.