Chez Marie
 









 



MYRTILLIER

Vaccinium myrtillus
Famille des Ericacées


NOMS COMMUNS :
Airelle-myrtille, Airelle noire, Brimbelle, Raisin des bois, Raisin de bruyère, Aires, Gueule de lion noir, Maurette

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des tanins, des sucres, des flavonoïdes, de la vitamine A et C

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les feuilles et les baies

DESCRIPTION :

La myrtille est un sous-arbrisseau à racines longues et traçantes. La tige, de 20 à 40 cm, est dressée, rameuse, elle porte des feuilles alternes, ovales, aiguës, dentées, d'un beau vert clair. Les fleurs, blanc rosé, visibles d'avril à juin, terminent des pédoncules courts situés à l'aisselle des feuilles. Le fruit est une baie arrondie, charnue, noirâtre.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Commune dans les régions montagneuses d'Europe, de 400 à 2 500 mètres d'altitude, la myrtille aime les lieux ombragés, humides. Préférez une exposition fraîche et une terre de bruyère pour sa multiplication. Celle-ci s'obtient par semis des graines ou marcottage. Récoltez les feuilles en juin, les fruits au fur et à mesure de leur maturité. Séchez-les à plat en les retournant de temps en temps dans des endroits secs et aérés.


PROPRIÉTÉS :

- Astringente
- Anti-inflammatoire
- Antiseptique
- Anti-diarrhéique

INDICATIONS :

- Cystites
- Diarrhées
- Hémorroïdes
- Diabère non insolu-dépendant


UN PEU D'HISTOIRE :

En Tchécoslovaquie, les jeunes filles avaient coutume de jeter les myrtilles dans une certaine cascade, puis elles couraient le long de la rivière pour repêcher les baies noires, leur nombre indiquait si elles allaient se marier ou non.


ATTENTION :

Aucune toxicité à ce jour, ni d'effets secondaires, cependant n'utilisez pas les feuilles plus de 3 semaines d'affilée.

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.