Chez Marie
 









 



NARCISSE DES PRÉS
Narcissus pseu-narcissus

Famille des Amaryllidacées
 


NOMS COMMUNS :
Narcisse faux-narcisse, Aîault, Jeannette jaune, Jonquille, Coucou

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des alcaloïdes, des saponines, du tanin, du mucilage, de la résine, de la gomme

PARTIES UTILIS
ÉES :
Le bulbe, les feuilles et les fleurs

DESCRIPTION :

Le narcisse des prés est une plante vivace à bulbe, de 20 à 40 cm de hauteur, qui développe 2 à 4 feuilles dressées, rubanées, obtuses, glaucescentes, un peu canaliculées. Apparaissent, vers mars, des fleurs solitaires, légèrement odorantes, à sépales et pétales concolores, jaune vif. Le fruit est une capsule globuleuse trigone.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Europe centrale et méridionale, il est commun dans les prés et les bois, surtout en montagne. Il s'élève jusqu'à 2000 mètres d'altitude. On le multiplie par division des caïeux. Les bulbes se récoltent en tout temps, les fleurs quand elles sont épanouies et elles sont séchées par temps sec à l'ombre.


PROPRIÉTÉS :

- Antispasmodique
- Astringente
- Fébrifuge
- Emétique


INDICATIONS :

- Asthme
- Coqueluche
- Toux
- Diarrhées


UN PEU D'HISTOIRE :

Narcisse, personnage de légende de la mythologie grecque fils du fleuve Céphise. Il était si fier de sa beauté, qu'il était insensible à ses adoratrices dont Echo. Il tomba amoureux de son reflet dans l'eau, mais comme il ne pouvait le prendre, il mourut de langueur et Némésis déesse de la Vengeance le changea en fleur, en narcisse.

ATTENTION :

La fleur et le bulbe sont narcotiques à petite dose. La fleur, qui a des propriétés vomitives, est vénéneuse à un taux plus élevé.

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.