Chez Marie
 









 



ORGE

Hordeum vulgare, syn. H. sativum
Famille des Graminées


NOMS COMMUNS :
Bonne à tout, Epeautre, Sucrion

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
De l'amidon, des vitamines B et E, des protéines, des sucres, des graisses

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les graines

DESCRIPTION :

L'orge est une plante herbacée annuelle avec des tiges, droites et creuses, de 1 mètre de haut environ et tubuleuses. Les feuilles lancéolées, linéaires, sont d'un vert clair, glabres sur leur gaine. Les fleurs forment un épi un peu comprimé. Les fruits en épis, presque carrés, sont composés de 3 épillets uniflores.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Elle serait originaire du massif montagneux de la Syrie méridionale. L'orge est cultivé dans les régions tempérées. On la moissonne en été à la maturation des graines.



PROPRIÉTÉS :

- Diurétique
- Emolliente
- Digestive
- Dépurative

INDICATIONS :

- Troubles intestinaux
- Amygdalite


UN PEU D'HISTOIRE :

La divination par la farine d'orge, ou alphitomancie, divination très ancienne, servait au Moyen Age à « découvrir ce qu'un homme a de caché dans le cœur » ou à reconnaître entre plusieurs suspects le coupable. Dans ce dernier cas, chacun de ces suspects mangeait un pain fabriqué ainsi : « On prend de la farine d'orge ; on la pétrit avec du lait et du sel ; on n'y met pas de levain; on enveloppe ce pain compact dans un papier graissé, on le fait cuire sous la cendre , ensuite on le frotte de feuilles de verveine. » L' innocent l'avalait sans peine alors que le fripon « se trahissait par une indigestion ». C'est de cet usage, dit-on, que provient l'expression : « Je veux, si je me trompe, que ce morceau de pain m'étrangle ».
L'orge était employée également en Inde dans divers sacrifices et des cérémonies de la vie privée et familiale, comme le mariage, la naissance d'un enfant ou un enterrement. En Inde encore, les mages façonnaient dans de la farine d'orge des figurines pour des envoûtements de haine.
Selon une coutume sicilienne, une jeune fille qui, après l'avoir mis dans sa bouche, jette un grain d'orge à l'eau le jour de la Saint-Jean (24 juin), connaîtra sa vie conjugale : si le grain flotte, elle fera un bon mariage ; s'il coule, elle ne sera pas heureuse en ménage.

 

AUTRES ESPÈCES :

Plusieurs autres espèces sont cultivées depuis la plus haute Antiquité. Les H. Distichon (paumelle), H. zeocriton (orge pyramidale) et les grains de plusieurs orges sauvages sont également réputés comestibles : H. Murinum (orge des souris), H. Bulbosum (orge bulbeuse), H. spontaneum, H. secalinum, H. jubatum....


ATTENTION :


 


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.