Chez Marie
 









 



PASSIFLORE
Passiflora incarnata

Famille des Passifloracées


NOMS COMMUNS :
Fleur de la passion, Grenadille

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des flavonoïdes, des alcaloïdes, des glusocides, des phytostérols,

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les feuilles et les fleurs

DESCRIPTION :

La passiflore est une plante vivace dont les tiges sarmenteuses peuvent atteindre 9 mètres, elle grimpent grâce à ses vrilles. Les feuilles, pétiolées, sont divisées en lobes finement dentées. Les fleurs, visibles en mai-juin, sont grandes, solitaires, régulières, blanches, ornées à l'intérieur d'une couronne de filaments rouges. Le fruit, rouge orangé, est ovoïde, gros comme une pomme, il contient une pulpe jaune et des graines noires.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Amérique, la passiflore s'est acclimatée en Europe, surtout dans les région méditerranéenne. Sa multiplication s'effectue par semis des graines ou éclat des touffes. Récoltez la plante au moment de la floraison, faites-la sécher dans des endroits secs et aérés. Une autre qualité venant de l'Inde est moins active.


PROPRIÉTÉS :

- Antispasmodique
- Sédative

INDICATIONS :

- Insomnies
- Nervosités


UN PEU D'HISTOIRE :

Conservée dans la maison, cette fleur y apporte la paix et la tranquillité. Elle attire l'amitié à celui qui la porte sur soi. La légende raconte que Jésus, agonisant, laissa tomber sur une pauvre petite fleur blanche et piétinée, une goutte de son sang. La fleur but la divine rosée et fut transformée. La croix apparut sur la petite fleur et elle se colora de sang. Clous et marteau apparurent en son centre.

ATTENTION :

A doses trop élevées, la plante peut engendrer des céphalées.

AUTRES ESPÈCES :

Parmi les quelques 500 espèces du genre, on cultive pour l'ornementation, y compris en France, la passiflore bleue (Passiflora careulea).

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.