Chez Marie
 









 



PATCHOULI

Pogostemon cablin, syn. P. patchouli
Famille des Lamiacées


NOMS COMMUNS :


CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Une huile essentielle, des tanins, des phénols

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les feuilles

DESCRIPTION :

Le patchouli est un arbrisseau toujours vert de 1 mètre de haut, aromatique et duveteuse, à tige anguleuse. Les feuilles veloutées, opposées, ovales, larges, longuement pétiolées et acuminées au bord denté, dégageant une odeur désagréable lorsqu'elles sont froissées. Les petites fleurs sont blanches à mauve pâle en verticilles. Les fruits sont de minuscules nucules d'un noir brillant.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire de Malaisie et des Philippines, le patchouli est aujourd'hui cultivé dans toutes les régions tropicales et subtropicales. Il ne se rencontre presque jamais à l'état spontané. Il ne produit que rarement des semences et se multiplie par bouturages. Les pousses et les feuilles sont récoltées 2 ou 3 fois par an.


PROPRIÉTÉS :

- Antiseptique
- Anti-inflammatoire
- Tonique
- Fébrifuge


INDICATIONS :

- Migraines
- Fièvre
- Affections cutanées
- Varices
- Hémorroïdes



UN PEU D'HISTOIRE :

Le patchouli, plante tropicale qui donne une essence très parfumée, sert, « à cause de son odeur de terre », aux charmes censés attirer argent et prospérité : « On le répand sur de l'argent, on le conserve dans une bourse ou dans un sac à main, ou on le place à la base de chandelles de couleur verte. » Toujours en vertu de « son aspect terreux », le patchouli entre dans la fabrication de talismans destinés aux vœux de fertilité. S'il sert surtout en magie « pour attirer les gens et exciter le désir sexuel », la magie vaudou américaine le considère toutefois « comme herbe de base dans les rituels de "séparation" ».

ATTENTION :

Ne pas utiliser l'huile essentielle en traitement interne.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.