Chez Marie
 









 



PETITE PERVENCHE
Vinca minor

Famille des Apocynacées


NOMS COMMUNS :
Violette de serpent, Violette des sorciers, Pervenche mineure, Pucelage, Bergère

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des glucides, des sels minéraux, de la vitamine C, des tanins, des acides organiques

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les feuilles

DESCRIPTION :

La petite pervenche est une plante vivace à rhizome rampant, blanchâtre. Les tiges sont de deux sortes : les unes stériles, sarmenteuses, longues de 40 à 80 cm, étalées ou grimpantes; les autres florifères, dressées, de 30 à 40 cm. Les feuilles, opposées, sont pétiolées, ovales, luisantes, d'un vert foncé persistant. Les fleurs, bleues, visibles de février à juin, sont portées sur des pédoncules solitaires à l'aisselle des feuilles. Le fruit est composé de deux follicules cylindriques qui renferment un grand nombre de graines.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Commune dans les régions chaudes et tempérées de l'Europe, les haies, les bois, les bords des ruisseaux, la petite pervenche ne pousse pas au-dessus de 1 200 mètres d'altitude. Sa multiplication s'effectue au printemps par division des touffes, ou semis des graines. Récoltez les feuilles avant la floraison, faites-les sécher à plat dans des endroits secs et aérés.


PROPRIÉTÉS :

- Hypotensive
- Fortifiante
- Tonique
- Anti-laiteuse

INDICATIONS :

- Diabète
- Hypertension
- Vertiges
- Angines


UN PEU D'HISTOIRE :

Jetée avec d'autres plantes sur un foyer ardent, elle contribuait à faire apparaître dans la fumée les êtres chers qu'on souhaitait revoir; on l'incorporait aux philtres d'amour, on en frottait les morsures de serpents en récitant des formules secrètes et elle passait pour arrêter le flux menstruel et empêcher que les femmes grosses avortent si on la portait attachée autour de la cuisse.

ATTENTION :

Il a été mis en évidence, aux Etats-Unis, une toxicité certaine de la pervenche sur le foie et les reins. Pour cette raison, la prudence est de mise en usage interne.
Déconseillée pendant la grossesse.

AUTRES ESPÈCES :

La grande pervenche (Vinca major) est la réplique exacte de la petite en plus grand. C'est cependant la petite pervenche qui est préférée pour l'usage médicinal.

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.