Chez Marie
 









 



PHYTOLAQUE
Phytolacca americana, syn. P. decandra

Famille des Phytolaccacées


NOMS COMMUNS :
Raisin d'Amérique, Laque, Faux-vin, Herbe à la laque, Vigne de Judée, Teinturier

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des saponisides, des protéines, des pigments rouges, des lectines

PARTIES UTILIS
ÉES :
La racine

DESCRIPTION :

La phytolaque est une herbe vivace, de 1 à 2 mètres de haut, à rhizome épais, à racine pivotante d'où se dresse une tige creuse, lisse. Elle porte des feuilles alternes, simples, entières, ovales-lancéolées, d'un vert vif, puis d'un rouge purpurin. Ses fleurs, groupées en grappes lâches, sont régulières, suivies de longues grappes de baies pourpre foncé. Le fruit est une baie charnue, foncée, dotée de 8 à 10 côtes en saillie correspondant aux carpelles.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Amérique du Nord, la phytolaque a été naturalisé dans les pays méditerranéens et elle est également cultivée dans d'autres régions d'Europe. Elle pousse dans les régions boisées humides et sur les sols en friche. On prélève sa racine à la fin de l'automne.


PROPRIÉTÉS :

- Emétique
- Purgative
- Anti-inflammatoire
- Fébrifuge

INDICATIONS :

- Rhumatismes
- Arthrite
- Maux de gorge
- Hémorroïdes


UN PEU D'HISTOIRE :

Les noms de Phytolaque et Phytolacca viennent du grec Phhyton, "plante" et de l'arabo-persan Lakk, "laque"; c'est une allusion à l'emploi comme colorant du suc des fruits.

ATTENTION :

C'est une plante toxique : ne jamais consommer tiges, baies ou feuilles à maturité.
N'utiliser la plante que sur avis médical et jamais pendant la grossesse.

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.