Chez Marie
 









 



PIED-DE-CHAT
Antennaria dioica, syn. Gnaphalium dioicum

Famille des Astéracées
 


NOMS COMMUNS :
Gnaphale, Patte de chat, Herbe blanche, Œil de chien, Immortelle dioïque

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Du nitrate de potasse, du mucilage, des tanins, des flavonoïdes

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les fleurs

DESCRIPTION :

Le pied-de-chat est une plante vivace dont la souche émet des surjets traçants. Les tiges, hautes de 10 à 30 cm, sont dressées, blanchâtres, laineuses. Les feuilles, disposées en rosette au bas de la tige, sont cotonneuses et blanchâtres en dessous, les autres sur la tige sont très petites et lancéolées. Les fleurs, bisexuées, visibles de mai à juillet, blanches ou rosées, sont groupées en capitules dont la réunion forme une ombelle. Le fruit est cylindrique, lisse, surmonté d'une aigrette soyeuse.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Commun en Europe, le pied-de-chat préfère les terrains siliceux, très secs. On la rencontre en montagne et en plaine. Il est abondant entre 500 et 2 500 mètres d'altitude. On multiplie la plante par division des pieds. Les fleurs sont récoltées dès l'épanouissement et sont séchées dans des endroits secs et aérés.


PROPRIÉTÉS :

- Emolliente
- Béchique
- Expectorante
- Vulnéraire
- Cholagogue

INDICATIONS :

- Diabète
- Hépatites
- Toux
- Bronchite



UN PEU D'HISTOIRE :

Dérivé du latin Antenna, le nom d'Antennaire fait allusion aux soies des fleurs hermaphrodites qui sont renflées à leur extrémité comme les antennes des papillons.


ATTENTION :

Aucune toxicité n'a été signalée lorsque la plante est utilisée aux doses thérapeutiques.
Espèce protégée dans certaines régions !


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.