Chez Marie
 









 



PLANTAIN
Plantago major

Famille des Plantaginacées


NOMS COMMUNS :
Grand plantain, Plantain des oiseaux, Plantain commun, Plantain à grandes feuilles

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Du mucilage, des tanins, des sels minéraux, des vitamines A, C et K

PARTIES UTILISÉES :
Les feuilles

DESCRIPTION :

Le plantain est une plante vivace à racines fibreuses, blanchâtres, de 40 cm de haut. Les feuilles, glabres, toutes radiales, sont ovales et groupées en rosette. Les fleurs sont groupées en épis cylindriques dressés dont la longueur varie de 10 à 60 cm. Le fruit est une capsule ovale.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Le grand plantain sauvage suffit à l'herboristerie, mais on peut le multiplier par semis des graines au printemps dan un sol léger. On récolte les feuilles du printemps à l'automne, et on les sèche dans des endroits secs et aérés. On peut également récolter les graines de la variété Plantago psyllium à leur maturité à l'automne.


PROPRIÉTÉS :

- Astringente
- Tonique général
- Diurétique
- Dépurative
- Cicatrisante

INDICATIONS :

- Diarrhées
- Angines
- Conjonctivite
- Fatigue
- Asthme


UN PEU D'HISTOIRE :

Partout en Europe, on est persuadé que cette herbe protège des morsures de serpents. Il suffit pour cela, avant de traverser des guérets ou des endroits infestés de vipères, de fixer à son pantalon des tiges de plantain frais.
Au siècle dernier, dans les diligences anglaises, un petit pot servait à recevoir une touffe de plantain, réputée pour assurer la sécurité des voyageurs.


USAGE CULINAIRE :

Les feuilles de plantain peuvent être consommées en salade ou dans des soupes aux herbes. Elles servent également à relever le fromage blanc. On peut aussi les préparer à la façon des épinards. Avant de les utiliser, retirez les nervures épaisses sur la face intérieure.
 

ATTENTION :

À hautes doses, le plantain peut avoir des effets laxatifs et hypotenseurs.
Certaines personnes peuvent avoir des réactions allergiques au plantain.

AUTRES ESPÈCES :

Deux espèces voisines, le plantain lancéolé (Plantago lanceolata) et le plantain moyen (P. media) s'emploient comme le grand plantain. Le plantain corne-de-cerf (P. coronopus) refait une apparition sur la table des gourmets.

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.