Chez Marie
 









 



PRUNIER DE VIRGINIE
Prunus serotina

Famille des Rosacées


NOMS COMMUNS :
Cerisier tardif, Acajou du pauvre

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
De la prunasine, des coumarines, des tanins, une huile essentielle

PARTIES UTILISÉES :
L'écorce interne

DESCRIPTION :

Le prunier de Virginie est un arbre de 3 mètres de haut, recouverte d'une écorce rugueuse et foncée, à feuilles caduques, elliptiques ou oblongues, finement dentelées, vertes sur le dessus et plus claires en dessous, à fleurs blanches groupées en grappes et à fruit bleu-noir.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Amérique du Nord, ce prunier pousse dans tous les Etats-Unis. On le cultive en Europe centrale comme bois d'œuvre. Il pousse sur des sols riches, profonds, humides, ensoleillés. L'écorce est récoltée à la fin de l'été et en automne.


PROPRIÉTÉS :

- Astringent
- Sédatif
- Expectorant
- Antispasmodique

INDICATIONS :

- Toux
- Bronchites
- Indigestion


UN PEU D'HISTOIRE :

Les femmes cherokees consommaient l'écorce du prunier pour soulager les douleurs de l'accouchement.


ATTENTION :

A hautes doses, l'écorce de cet arbre est toxique.

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.