Chez Marie
 









 


QUASSIA

Quassia amara
Famille des Simaroubacées


NOMS COMMUNS :
Quassia amer, Bois amer, Quassia de Surinam

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des principes amèrs, des coumarines, de la vitamine B1

PARTIES UTILIS
ÉES :
L'écorce

DESCRIPTION :

Le quassia est un arbuste de 5 mètres de haut, à écorce jaunâtre. Ses feuilles alternes, à pétiole ailé, groupent généralement 5 folioles ovales-aiguës, sessiles, à marge lisse. Ses fleurs, composant des grappes allongées, sont grandes, tubuleuses, à corolle rouge écarlate. Le fruit, noirâtre, est formé de 5 drupes ovoïdes groupées en masse, contenant chacune une noix à graine.

CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire des régions tropicales d'Amérique et des Antilles, le quassia pousse à proximité des points d'eau. Il fleurit pratiquement toute l'année et préfère les sols riches et humides. On récolte l'écorce toute l'année.

PROPRIÉTÉS :

- Stomachique
- Apéritive
- Fébrifuge
- Tonique
- Vermifuge

INDICATIONS :

- Fièvre
- Digestion difficile
- Anorexie



UN PEU D'HISTOIRE :

Cuassi était le nom d'un esclave originaire de Guyane qui, en 1756, dévoila son secret pour guérir les fièvres à un officier hollandais qui l'avait protégé. Il s'agissait de notre arbre.

ATTENTION :

A doses élevées, la plante devient toxique et engendre des convulsions et des douleurs stomacales.
Déconseillé pendant la grossesse et les menstruations.


AUTRES ESPÈCES :

On utilise également le quassia de la Jamaïque (Picrasma excelsa), originaire des Antilles et d'Amérique centrale, cultivé pour ses vertus médicinales.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.