Chez Marie
 









 



REINE-DES-PRÉS
Spiraea ulmaria
Famille des Rosacées


NOMS COMMUNS :
Ulmaire, Belle des prés, Vignette, Herbe aux abeilles, Barbe de chèvre, Pied de bouc, Ornière

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des tanins, des mucilages, des sels minéraux, une huile essentielle, de la vitamine C

PARTIES UTILISÉES :
Les feuilles et les fleurs

DESCRIPTION :

La reine-des-prés est une plante vivace à racine fibreuse et touffue. Les tiges, de 1 mètre et plus, sont anguleuses, dressés, peu rameuses. Les feuilles, alternes, pétiolées, grandes, sont divisées en folioles inégales, vertes dessus, blanchâtres et duveteuses en dessous. Les fleurs, blanches, visibles de mai à septembre, très nombreuses, sont groupées en corymbes terminaux rameux. Le fruit, en forme de spirale, renferme des graines brunâtres.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Commun en Europe, sauf sur le littoral méditerranéen, cette élégante plante aime les endroits humides, allant jusqu'à 1 500 mètres d'altitude. Sa multiplication se pratique par semis des graines au printemps. La récolte des feuilles s'effectue avant la floraison, celle des fleurs à leur complet épanouissement. Séchez-les dans des endroits secs et aérés.


PROPRIÉTÉS :

- Diurétique
- Tonique
- Sudorifique
- Anti-inflammatoire
- Antispasmodique

INDICATIONS :

- Goutte
- Rhumatismes
- Artériosclérose
- Cellulite
- Grippes


UN PEU D'HISTOIRE :

Dans l'Antiquité, les latins et les Grecs ne connaissaient la Reine des Prés que pour ses qualités ornementales. Ils fabriquaient des couronnes de ses rameaux flexibles, dont ils couvraient la tête des Ophélies, les sylphides des marais.
ATTENTION :

Bien que non toxique, la reine-des-prés est contre-indiqué en cas d'allergie ou d'intolérance à l'aspirine.
 

AUTRES ESPÈCES :

Une autre spirée, la filipendule (Filipendula hexapetala) a également des propriétés médicinales.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.