Chez Marie
 









 



ROQUETTE
Eruca sativa

Famille des Brassicacées


NOMS COMMUNS :
Chou roquette, Chou à fleurs veineuses, Salade de vingt-quatre heures, Ruce

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Une essence, de la vitamine C, des glucosides

PARTIES UTILISÉES :
Les feuilles et les fleurs

DESCRIPTION :

La roquette est une plante annuelle dont la tige, de 40 à 80 cm, est cylindrique, velue, rameuse, dressée. Les feuilles, alternes, pétiolées, sont divisées en lobes inégaux plus ou moins velus. Les fleurs, blanchâtres, veinées de brun ou de violet, réunies en grappes terminales, s'épanouissent d'avril à juin. Le fruit est presque cylindrique, un peu comprimé.


CULTURE ET RÉCOLTE :

La roquette se trouve dans les régions centrales et méridionales d'Europe, rare à de grandes altitudes. Sa multiplication s'opère par semis des graines au printemps. La récolte s'effectue à la maturité des feuilles et des fleurs en mai-juin. Réunies en bouquets, faites-les sécher en guirlandes dans des locaux secs et aérés.


PROPRIÉTÉS :

- Diurétique
- Apéritive
- Aphrodisiaque
- Tonique

INDICATIONS :

- Asthénie
- Impuissance
- Chute des cheveux

 

UN PEU D'HISTOIRE :

La roquette a la réputation d'être aphrodisiaque et ce, dès les Romains et les Grecs. Au même titre que la sarriette, la roquette est alors interdite à la cueillette chez les ecclésiastiques.

 

USAGE CULINAIRE :

La roquette se consomme en salade. Vous pouvez ajouter quelques feuilles dans certaines sauces, ou les mêler à des légumes crus ou cuits à la vapeur.
 

ATTENTION :

Ne doit pas être consommée fraîche en grandes quantités à cause de l'acide érucide qu'elle contient.
 

AUTRES ESPÈCES :

La roquette maritime (Cakile maritima) ou cakilier, connut autrefois une assez grande renommée.

 


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.