Chez Marie
 









 



ROSE TRÉMIÈRE

Alcea rosa
Famille des Malvacées


NOMS COMMUNS :
Passe-rose, Rose d'Outre-mer, Rose mauve, Rose à bâton, Bâton de Jacob, Alcée rose, Mauve arborée

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Du mucilage, des flavonoïdes, des sels minéraux

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les fleurs et les feuilles

DESCRIPTION :

La rose trémière est une plante bisannuelle de 2,50 à 3 mètres de haut, ressemblant beaucoup à la guimauve. Les tiges plus ligneuses portent des feuilles gaufrées, d'un beau vert, alternes et lobées. Les fleurs, solitaires ou groupées par deux à l'aisselle des feuilles, ou encore disposées en épi terminal, sont grandes et très colorées (blanches, jaunes, roses, pourpres, noires, panachées). Les fruits sont des polyahènes.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire d'Orient, spontanée dans certaines forêts et montagnes de Provence, la rose trémière est souvent cultivée dans les jardins pour ses fleurs décoratives. Elle affectionne les sols légers, frais, profonds et fumés. Elle pousse le long des façades et des murs de clôtures, qui les aident à se tenir droite, sans tuteur. La multiplication peut s'effectuer par semis, la plante fleurit alors la 2ème année; sinon, on peut diviser les touffes



PROPRIÉTÉS :

- Antitussive
- Emolliente
- Laxative
- Adoucissante


INDICATIONS :

- Toux
- Abcès
- Dermatoses
- Irritations gastriques ou intestinales

UN PEU D'HISTOIRE :


ATTENTION :

Aucune toxicité n'a été signalée lorsque le plante est utilisée aux doses thérapeutiques.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.