Chez Marie
 









 



SANGUINAIRE

Sanguinaria canadensis
Famille des Papavéracées


NOMS COMMUNS :
Racine rouge

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des alcaloïdes, un pigment rouge, de la résine, de l'amidon

PARTIES UTILIS
ÉES :
Le rhizome

DESCRIPTION :

La sanguinaire est une plante herbacée de 15 cm de haut, à latex rouge-sang. Elle est vivace par son rhizome qui portent plusieurs bourgeons couverts d'écailles. Chacun de ses bourgeons différencient : une feuille palmée et une fleur blanche, de 8 à 12 pétales. Le fruit est une capsule fusiforme.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire du nord-est de l'Amérique du Nord, la sanguinaire pousse dans les forêts profondes. On la cultive comme plante d'agrément. On récolte le rhizome en été ou en automne. Sécher délicatement à l'ombre ou au soleil.


PROPRIÉTÉS :

- Expectorante
- Antispasmodique
- Cholérétique
- Emménagogue
- Antiseptique

INDICATIONS :

- Bronchite chronique
- Asthme
- Coqueluche
- Maux de gorge
- Verrues


UN PEU D'HISTOIRE :

L'utilisation la plus connue était faite par les célibataires de la tribu de Ponca en Caroline du Nord, qui l'employait comme charme d'amour. L'homme appliquait le jus rouge sur ses paumes et puis serrait la main à la femme qu'il voulait épouser. Ce rituel était répété cinq ou six jours suivants ou jusqu'à l'objet de son affection ait reçu le message.

ATTENTION :

N'utiliser que sous contrôle médical.
Vomitive (sauf à doses infimes), cette plante est toxique à fortes doses.
A éviter pendant la grossesse, l'allaitement ou en cas de glaucome.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.