Chez Marie
 









 



SAPIN COMMUN

Abies alba, syn. Abies pectinata
Famille des Abiétacées


NOMS COMMUNS :
Sapin blanc, Sapin pectiné, Sapin argenté

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
De la résine, une huile essentielle, du tanin, de la provitamine A, des sels minéraux, du tanin

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les bourgeons, l'oléorésine et l'écorce

DESCRIPTION :

Le sapin commun est un arbre de 45 mètres de haut, à cime conique, pointue puis étalée, à écorce lisse, gris argenté qui est ponctuée par de petites poches de résine. Ses aiguilles sont plates, droites, alternes. Les nombreux chatons mâles, jaunes, et les inflorescences femelles (localisées vers le haut de la cime) sont portés par un même individu. Les cônes mûrs sont cylindriques, dressés, qui se désarticulent sur l'arbre. Les graines brun foncé, triangulaires, riches en térébenthine (ça colle) ne sont abondantes que tous les 2 à 6 ans.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire des montagnes d'Europe centrale et méridionale, le sapin commun est fréquemment planté comme arbre d'ornement et pour son bois en Europe du Nord. Il croît jusqu'à 1 900 mètres d'altitude. Cette essence exigeante qui croit surtout sur les sols frais à humides des pentes nord et ouest dans l'étage montagnard, atteint que rarement l'étage subalpin.


PROPRIÉTÉS :

- Antirhumatismale
- Antiseptique
- Expectorante
- Dépurative
- Balsamique
- Révulsive
- Vulnéraire
 

INDICATIONS :

- Bronchites
- Arthrite
- Asthme
- Sciatique
- Douleurs rhumatismales
- Contusions


UN PEU D'HISTOIRE :

Le sapin entre dans divers rites et superstitions prouvant les vertus de protection qu'on lui accorde : en Allemagne, on en plantait devant les lieux de mariage et les jeunes mariés en tenaient quelques branches tandis que dans la partie nord de ce pays, c'est la dernière vache du troupeau conduit pour la première fois au pâturage qui portait un rameau de sapin, probablement en souhait de fécondité.
En Silésie, les rameaux de sapin sont attachés aux portes des étables pour faire prospérer les vaches.
En Tchécoslovaquie (monts Sudètes), les jeunes filles, le dimanche de la Passion, pour porter chance aux récoltes et aux entreprises, se livraient à une petite cérémonie, appelée « annonces de l'été » et qui consistait à promener des branches de l'arbre sur lesquelles étaient attachés des rubans et des coquilles d'œufs.
Selon une superstition anglaise, une branche de sapin accrochée au-dessus d'une porte empêche un mort de revenir dans sa maison, mais que la foudre touche un sapin et c'est l'annonce de la mort du propriétaire du lieu où l'arbre est planté.

ATTENTION :

L'ingestion ou l'inhalation de doses excessives de térébenthine ou de son essence peuvent produire une irritation du système nerveux central.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.