Chez Marie
 









 



SARRASIN

Fagopyrum esculentum
Famille des Polygonacées


NOMS COMMUNS :
Blé noir

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des flavonoïdes, des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments, des tanins

PARTIES UTILIS
ÉES :
Les fleurs et les feuilles

DESCRIPTION :

Le sarrasin est une plante annuelle de 50 cm de haut, à tiges érigées, articulées, souvent rougeâtre. Les feuilles, lancéolées et en forme de cœur, se développent alternativement des côtés opposés. Les fleurs roses ou blanches sont groupées en grappes courtes et serrées . Elle donne des petits akènes noirs, anguleux, avec lesquels on peut obtenir une farine utilisable pour faire du pain, des crêpes ou des galettes.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Le sarrasin provient d'Asie centrale et septentrionale, il est largement cultivé en Chine, en Amérique du Nord et dans les régions d'Europe. Il aime les climats humides et tempérés. Le sarrasin peut être cultivé en rotation, semé en avril-juin. La récolte s'effectue en septembre ,c'est une plante à végétation rapide.


PROPRIÉTÉS :

- Reconstituant
- Galactogène
- Astringent
- Vasodilatateur

INDICATIONS :

-
Varices
- Engelures
- Erysipèle


UN PEU D'HISTOIRE :

Le diable qui voulut copier le blé et le seigle, créations divines, ne réussit qu'à faire le sarrasin. C'est pourquoi jadis, à la fin de chaque récolte, les paysans bretons laissaient quelques gerbes ou jetaient un peu de blé noir autour des champs : c'était « la part du malin ».
Selon un usage de basse Bretagne, les grains de sarrasin viennent à bout des infections de la vue : il faut mendier neuf grains dans neuf maisons différentes, les plonger dans un récipient d'eau et les prendre un par un pour tracer une croix sur la paupière du malade et faire le tour de l'œil en disant :« Goutte impie je t'empêche de bouillir. Par la vertu de mon grain, Dans l'eau tu seras noyée. Amen. » On dépose alors les grains dans un verre qui a servi à une femme très âgée et à un garçonnet avant de jeter le tout au feu.
En Seine-et-Marne, lors de l'ensemencement du blé noir, on conseillait de faire cette invocation, en tenant une poignée de grains et le pied gauche en avant : "Blé, je te sème, qu'il plaise à Dieu que tu viennes aussi saint et pur comme la Sainte Vierge a enfanté Notre Seigneur Jésus-Christ. "
Les Bretons croient que le sarrasin semé le premier vendredi de juin est sûr de réussir.

ATTENTION :

Pris en trop grande quantité, il peut provoquer une photosensibilité.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.