Chez Marie
 









 



SASSAFRAS

Sassafras officinalis
Famille des Lauracées


NOMS COMMUNS :
Laurier des Iroquois

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Une essence, des alcaloïdes, du mucilage, des sels minéraux, des tanins, de la résine

PARTIES UTILIS
ÉES :
L'écorce, les feuilles et la racine

DESCRIPTION :

Le sassafras est un arbre pouvant atteindre 20 mètres de haut, à racine spongieuse, épaisse, blanche, devenant rouge au contact de l'air. Son tronc est épais, avec une écorce très dure, de couleur rougeâtre. Ses feuilles, caduques, différentes sur un même arbre, sont caractéristiques, car les unes sont ovales et les autres lobulaires. Les fleurs sont discrètes, jaunes et dioïques. Le fruit est une drupe ovoïde, bleue.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire de la côte atlantique d'Amérique du Nord, il est diffusé en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Il aime les endroits ensoleillés et protégés, mais n'est pas très exigeant pour la nature du sol. Sa multiplication peut s'effectuer par semis, par division des racines ou à partir de boutures prélevées sur de jeunes plants. Les jeunes feuilles sont récoltées au printemps.


PROPRIÉTÉS :

- Dépurative
- Diurétique
- Sudorifique
- Antiseptique
- Désintoxiquante
- Stimulante

INDICATIONS :

- Rhumatismes
- Goutte
- Arthrite
- Fièvre


UN PEU D'HISTOIRE :

Nom attribué par le botaniste espagnol Monardes au XVIe par corruption du terme l'espagnol signifiant 'saxifrage' (du latin saxum frago -qui rompt des pierres ) - c'est certainement une allusion à l'utilisation du sassafras en médecine traditionnelle pour résorbé les calculs rénaux.

ATTENTION :

Ne pas dépasser les doses prescrites. A fortes doses, l'essence produit des convulsions.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.