Chez Marie
 









 



SAULE BLANC
Salix alba
Famille des Salicacées


NOMS COMMUNS :
Osier saule, Saule argenté, Sandre, Aubier, Vuisier

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des glucosides, des flavonoïdes, des tanins, des phénols

PARTIES UTILISÉES :
L' écorce, les chatons et les feuilles

DESCRIPTION :

Le saule blanc est un arbre qui peut atteindre 10 à 12 mètres. Il est droit, recouvert d'une écorce ridée, gris cendré. Le tige se divise en rameaux alternes, dressés, lisses, brun rougeâtre. Les feuilles, alternes, pétiolées, lancéolées, aiguës, finement dentées, sont soyeuses sur la face inférieure, qui est veloutée. Les fleurs, jaune verdâtre, visibles avant les feuilles, en avril, unisexuées, sont groupées en chatons cylindriques à l'aisselle des bractées. Le frut est une capsule ovoïde qui renferme de nombreuses graines.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Le saule blanc est commun dans diverses régions de l'Europe, il préfère les sols humides, les bords des rivières. Une autre variété, le saule de Babylone ou saule pleureur, est bien connu de nos jardins. La récolte des écorces de fait sur des branches de 3 à 4 ans, avant l'apparition des feuilles. Les chatons sont ramassés dès leur apparition en avril. Ils sont mis à sécher dans des endroits secs et aérés. Les feuilles le sont à la belle saison.


PROPRIÉTÉS :

- Antispasmodique
- Antistress
- Antalgique
- Anaphrodisiaque
- Cicatrisante
- Astringente

INDICATIONS :

- Fièvre
- Grippe
- Rhumatismes
- Arthrite
- Douleurs

 


UN PEU D'HISTOIRE :

Les Gaulois n'hésitaient pas à aller planter devant la maison d'un amant remplacé un saule aux branches duquel ils suspendaient quelques oignons. Fine allusion.
On disait aussi, autrefois, qu'une jeune fille qui veut voir en songe le visage de son futur amant doit glisser un fragment d'écorce de saule sous son oreiller avant de s'endormir.


ATTENTION :

Utilisée à fortes doses, l'écorce de saule peut entraîner nausées et diarrhées.
Cette plante ne doit pas être administrée aux personnes souffrant d'asthme ou d'un ulcère gastro-duodénal, ni à celles allergiques aux salicylates, ni aux femmes enceintes ou qui allaitent.
Espèce protégée dans certaines régions !

 

AUTRES ESPÈCES :

D'autres espèces de saules tel le saule fragile (Salix fragilis) ont de semblables propriétés.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.