Chez Marie
 









 



SCOLOPENDRE
Scolopendrium vulgare
Famille des Polypodiacées


NOMS COMMUNS :
Langue de cerf, Langue de bœuf, Herbe à la rate, Herbe hépatique

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des mucilages, des tanins, des acides aminés libres, de la vitamine C, du sucre

PARTIES UTILISÉES :
Les feuilles

DESCRIPTION :

La scolopendre est une plante vivace à rhizome grêle, irrégulier, rameux, rougeâtre. Les feuilles, ou plutôt frondes, sont longues, pétiolées, entières, cordiformes à la base, d'un très beau vert, elles sont disposées en touffes. Sous les feuilles, se trouvent des sores, genre de tiges poilues, qui apparaissent de juin à septembre. Comme chez la fougère - à laquelle elle ressemble par sa forme, si ce n'est qu'elle a des feuilles entières-, les sporanges situés sous les feuilles sont les organes reproducteurs de la plante. Elle ne fait pas de fleurs.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Commune en Europe dans les endroits humides, la scolopendre ne pousse pas en altitude. Sa multiplication s'opère par division du rhizome à l'automne ou au printemps. Les feuilles se récoltent à la fin de l'été; réunies en bouquets, suspendez-les jusqu'à séchage complet.


PROPRIÉTÉS :

- Expectorante
- Diurétique
- Astringente
- Vulnéraire

INDICATIONS :

- Toux
- Calculs rénaux
- Rhumatismes
- Diarrhées


UN PEU D'HISTOIRE :

Sa racine faisait, il ya 4 siècles, le même office que notre "pilule" : arrachée de nuit lorsque la lune n'éclairait pas et portée suspendue au cou, seule ou avec un morceau de rate de mulet, elle passait pour "engarder de concevoir".

ATTENTION :

A éviter pendant la grossesse.

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.