Chez Marie
 









 



SÉNEÇON
Senecio vulgaris
Famille des Composées


NOMS COMMUNS :
Sénéçon des oiseaux, Petit sénéçon, Herbe aux charpentiers, Toute venue, Herbe aux citrons, Herbe à la chardonnerette

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des alcaloïdes, des sels minéraux, du mucilage, du tanin, de la résine

PARTIES UTILISÉES :
La plante fleurie entière

DESCRIPTION :

Le séneçon est une plante annuelle à racine pivotante courte qui émet de nombreuses radicelles blanchâtres. La tige, de 20 à 40 cm, un peu fistuleuse, arrondie, striée, dressée, est très rameuse. Les feuilles, alternes, épaisses, sont irrégulièrement découpées en lobes anguleux. Les fleurs, jaunes, visibles pratiquement toute l'année, sont groupées en capitules très nombreux au sommet des rameaux. Le fruit est un akène brun surmonté de poils, l'ensemble donne une touffe blanche.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Commun en Europe, le séneçon est une mauvaise herbe pour le jardinier, il peut pousser jusqu'à 2 000 mètres d'altitude. Sa multiplication se réalise par semis des graines au printemps. La récolte des plantes s'effectue avant l'ouverture complète des fleurs. Réunies en bouquets, on les suspend ou on les étale à plat dans des endroits secs et aérés.


PROPRIÉTÉS :

- Emménagogue
- Vermifuge
- Astringente
- Laxatif léger

INDICATIONS :

- Règles douloureuses
- Constipation
- Hémorroïdes



UN PEU D'HISTOIRE :

Il paraît que si vous glissez une araignée entortillée dans un brin de séneçon dans la poche d'un ami, celui-ci gagnera à coup sûr à la loterie.

ATTENTION :

Pas d'utilisation prolongé.

AUTRES ESPÈCES :

Le séneçon Jacobée (Senecio jacobaena), qui croît dans les prairies et au bord des chemins, possède les mêmes propriétés.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.