Chez Marie
 









 



TAMIER
Tamus communis
Famille des Dioscoréacées

NOMS COMMUNS :
Herbe aux femmes battues, Raisin du diable, Navet du diable, Sceau de Notre-Dame, Racine vierge

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des saponosides, des stérols, un alcaloïde, du mucilage, des glucosides

PARTIES UTILIS
ÉES :
La racine

DESCRIPTION :

Le tamier est une plante vivace, à rhizome tubéreux, à tige grimpante, cylindrique, de 1 à 3 mètres de haut, simple. Ses feuilles, alternes, pétiolées, sont luisantes, à limbe en cœur. Le tamier étant dioïque, on distinguera des pieds mâles aux fleurs en grappes lâches et des pieds femelles, à l'origine d'une baie subsphérique, rouge brillant à maturité.

CULTURE ET RÉCOLTE :

Elle pousse dans les forêts et ravins sombres du Centre et du Sud de l'Europe. Elle croît jusqu'à 1 200 mètres d'altitude.

PROPRIÉTÉS :

- Diurétique
- Purgative
- Résolutive
- Vomitive

INDICATIONS :

- Contusions
- Arthrite
- Douleurs musculaires


UN PEU D'HISTOIRE :

"Quelques baies suffisent à se débarrasser des maris brutaux... " (mais ne suivez pas cet
ancien adage).


ATTENTION :

Les fruits sont toxiques ainsi que le rhizome cru.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.