Chez Marie
 









 



THÉIER
Camellia sinensis
Famille des Théacées


NOMS COMMUNS :
Thé vert, Thé noir, Thé de Chine, Thé de Ceylan, Thé sauvage, Thé des neiges, Thé impérial ou de Hunan

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des tanins, des sels minéraux, des vitamines, une huile essentielle, de la caféine, des oligo-éléments

PARTIES UTILISÉES :
Les feuilles et les bourgeons terminaux

DESCRIPTION :

Le théier est un arbuste qui peut atteindre 20 mètres de haut, mais qui, dans les plantations, est taillé pour ne pas dépasser 1,50 mètre. Très ramifié, il porte des feuilles persistantes, alternes, entières, ovales et à bords dentés - les dents étant recourbées en forme de griffes. Les fleurs sont blanches et odorantes. Le fruit est une capsule à plusieurs loges.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Le Théier est originaire de Ceylan, de Birmanie, de Java, de l'Inde. Il ne fut introduit qu'en 900 au Japon où les bouddhistes Zen l'avaient apporté et au XVIIe siècle seulement en Angleterre. Il arriva en France en 1636 où il ne fut utilisé que comme plante médicinale pour ses propriétés sudorifiques. Ce ne fut que bien plus tard qu'il devint la boisson nationale des Anglais et des Russes. Les feuilles jeunes fraîches sont séchées.


PROPRIÉTÉS :

- Stimulante
- Diurétique
- Astringente

INDICATIONS :

-
Asthénie
- Surcharge pondérale
- Diarrhées


UN PEU D'HISTOIRE :

Une légende orientale raconte qu'un jour Bodhidharma, l'un des fondateurs du Zen, passa neuf années en méditation avant d'atteindre l'éveil intérieur. Un jour sa vigilance se relâcha et il se coupa les paupières pour se punir et maintenir de force ses yeux grands ouverts. Quelque temps après, poussa sur le sol, à l'endroit où il avait fait tomber ses paupières, un buisson. C'était le premier théier, cette plante magique qui aide à trouver l'éveil intérieur. Aussi le Zen affirme-t-il : celui qui veut s'initier à l'art du thé doit être son propre maître.
Une autre histoire raconte qu'en l'an 2737 av. J.-C.. l'empereur Chinois Chen Nung ayant ordonné par mesure d'hygiène de faire bouillir l'eau avant de la consommer, faisait bouillir de l'eau au pied d'un théier, le vent fit tomber quelques feuilles dans sa marmite ... Charmé et séduit par le goût de la boisson et le parfum qui s'en dégageait il rependit l'usage du thé à travers tout le pays, ça, c'est la légende.


ATTENTION :

Certaines personnes étant plus sensibles que d'autres à l'action de la caféine, il est préférable de ne pas consommer de thé après 17 heures afin d'éviter les problèmes d'endormissement.
Il convient également de noter que les préparations à base de caféine figurent sur la liste des produits dopants.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.