Chez Marie
 









 



TILLEUL
Tilia cordata et Tilia platyphyllos
Famille des Tiliacées


NOMS COMMUNS :
Tilleul sauvage, Tilleul des bois, Tilleul d'hiver, Tilleul à petites feuilles, Tilleul mâle, Tillet

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Une essence, des tanins, des glucides, de la vitamine C, des mucilages

PARTIES UTILISÉES :
Les fleurs

DESCRIPTION :

Le tilleul est un grand arbre à racine traçante. La tige, ou plutôt le tronc, de 15 à 20 mètres, cylindrique, droit, régulier, est recouvert d'une écorce grisâtre, rugueuse, épaisse, lisse au sommet, qui se divise en branches rougeâtres. Les feuilles, alternes, pétiolées, arrondies, sont en forme de cœur pour Tilia cordata, plus grandes, moins découpées pour Tilia platyphyllos. Les fleurs, jaune blanchâtre, sont groupées en corymbe dont le pédoncule est soudé avec une bractée membraneuse, ovale, allongée : c'est la "fleur" de tilleul que nous connaissons bien. Le fruit est globuleux.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Commun en Europe, le tilleul est l'arbre des routes, des places, des parcs, des écoles, il peut vivre plusieurs siècles et se trouve quelquefois jusqu'à 1 600 mètres d'altitude. Sa multiplication s'opère par semis des graines ou, plus rapidement, par boutures. La récolte des fleurs s'effectue avant leur complet épanouissement. L'aubier est récolté juste avant l'hiver.


PROPRIÉTÉS :

- Digestive
- Antispasmodique
- Calmante
- Emolliente

INDICATIONS :

- Ballonnements
- Troubles mineurs du sommeil
- Spasmes nerveux
- Migraines bénignes


UN PEU D'HISTOIRE :

C'était dans une tasse de tilleul que la tante de Proust qui habitait Combray trempait la fameuse madeleine dont la saveur allait jouer un si grand rôle dans le mécanisme mnémotechnique de l'écrivain; ce qui nous a valu une phytothérapie éblouissante (Du côté de chez Swann, N. R. F.) sur l'aspect de la plante prête à être mise dans l'eau bouillante.
Dédié à Vénus, le tilleul est utilisé depuis toujours en médecine aussi bien qu'en sorcellerie : Pline mentionne les heureux effets du vinaigre d'écorce sur les vices de la peau; sainte Hildegarde conjurait les pestilences au moyen d'un anneau décoré d'une pierre verte sous laquelle se trouvait une parcelle de tilleul entourée d'une toile d'araignée et de nombreux traités vantent son action sur l'épilepsie (certains affirment même que l'ombre de l'arbre suffit à la guérir!), la paralysie, les vertiges et les œdèmes. Son importance était telle qu'une ordonnance royale prescrivait de planter les routes de tilleuls et d'en réserver la récolte pour l'usage des hôpitaux.


ATTENTION :

Aucune toxicité n'est signalée à ce jour.

AUTRES ESPÈCES :

On utilise également le tilleul à grandes feuilles (Tilia platyphyllos) et l'hybride entre cette espèce et le tilleul à petites feuilles, parfois nommé tilleul de Hollande (Tilia x vulgaris), le plus fréquemment cultivé comme arbre d'ornement. Leurs propriétés et leurs usages sont semblables à celles exposées ci-dessus.
Le tilleul argenté (T. tomentosa = T. argentea) n' a pas de propriétés thérapeutiques.


Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.