Chez Marie
 









 



VERGERETTE DU CANADA
Erigeron canadensis
Famille des Composées


NOMS COMMUNS :
Conyze du Canada, Erigère du Canada, Fausse camomille, Herbe aux Français, Vergerolle, Queue de renard

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des tanins, des flavonoïdes, une huile essentielle, de la matière résineuse

PARTIES UTILISÉES :
Les parties aériennes fleuries

DESCRIPTION :

La vergerette du Canada est une plante herbacée à racine pivotante et fibreuse qui peut atteindre 1 mètre. La tige, dressée, velus, porte des feuilles alternes, lancéolées, étroites, velues, plus grandes en bas, qui ressemblent à une pyramide élancée. Les fleurs, petites, sont groupées sur la hauteur, l'ensemble forment avec les feuilles une panicule terminale. Le fruit est une graine sans albumen.


CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire du Canada, la vergerette s'est acclimatée en Europe. Elle aime les terres meubles. On la multiplie par semis des graines au printemps. La récolte des plantes se pratique au début de la floraison; réunies en bouquets, on les suspend et on les fait sécher dans des endroits secs et aérés.


PROPRIÉTÉS :

- Diurétique
- Astringente
- Anti-inflammatoire
- Anti-diarrhéique


INDICATIONS :

- Diarrhées
- Pertes blanches
- Cystites
- Goutte
- Rhumatismes
- Arthrose


UN PEU D'HISTOIRE :

La tradition veut que les « vergerettes » portent ce nom parce que certaines de ces plantes servaient autrefois de verges (fouets) pour punir, corriger les enfants. De plus, lorsque l'on froisse son port, la plante dégage une odeur particulière qui, selon une tradition ancienne, aurait la propriété d'éloigner les sorcières.

ATTENTION :

Aucune accoutumance, aucun effet secondaire n'ont été signalés à ce jour.

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.