Chez Marie
 









 



YOHIMBE
Pausinystalia yohimbe
Famille des Rubiacées


NOMS COMMUNS :
Corynanthe yohimbe

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :
Des alcaloïdes, des tanins, des pigments

PARTIES UTILIS
ÉES :
L'écorce du tronc

DESCRIPTION :

Le yohimbe est un grand arbre qui peut atteindre 30 mètres de haut. Il porte des feuilles ovales et acuminées, longues de 30 à 40 cm. Les boutons, verts, jaunes ou rosés, s'ouvrent en fleurs odorantes blanches virant au jaune puis au rouge. Le fruit est une capsule aplatie en navette. En s'ouvrant par 2 valves, il libère de nombreuses petites graines ailées.

CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire des forêts d'Afrique tropicale, notamment du Cameroun, du Zaïre et du Gabon, l'écorce est récolté toute l'année. Elle est coupée en morceaux et on la laisse sécher au soleil.

PROPRIÉTÉS :

- Aphrodisiaque
- Stimulant nerveux
- Fébrifuge

INDICATIONS :

- Impuissance masculine
- Insuffisance et douleurs des règles
- Hypertension
- Engelures


UN PEU D'HISTOIRE :

Le yohimbe est connu depuis longtemps en Afrique pour ses propriétés aphrodisiaque, c'est aussi une plante hallucinogène. Introduit en médecine Européenne en 1896.

ATTENTION :

Les propriétés et les indications de l'écorce de yohimbe nécessitent impérativement une consultation médicale. La maîtrise des doses est importante puisque les effets peuvent s'inverser et entraîner des troubles tensionnels, digestifs et nerveux.

Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d'exécution ni une référence
et ne peut remplacer l'expérience et le savoir-faire d'un professionnel.